Découvrez notre nouvelle initiative « La Fabrique de la Loi »

27 novembre 2012

Proposition de loi N° 452

visant à faire de la date du 5 mai une journée uniquement dédiée à la mémoire et au recueillement des victimes de Furiani

Extrait

Mesdames, Messieurs, Le 5 mai 1992, à quelques minutes du coup d'envoi de la rencontre de demi-finale de la Coupe de France de football devant opposer le Sporting Club de Bastia à l'Olympique de Marseille, s'est produit ce qui demeure encore aujourd'hui la plus grande catastrophe que le sport français ait connu.

L'effondrement de la partie haute d'une tribune provisoire, édifiée à la hâte dans l'enceinte du stade Armand-Cesari de Furiani (Haute-Corse), provoquait la chute simultanée de plusieurs milliers de personnes dans le vide.

Le bilan sanitaire faisait état de 18 morts et de plus de 2 300 blessés, chiffres colossaux au regard de la population de la Corse.

En impactant directement près d'1/100ème des habitants de l'île (ce qui aurait représenté plus de 20 000 blessés à Paris intra-muros), ce que l'on a très vite appelé « le drame de Furiani » engendre, encore aujourd'hui, de nombreuses traces, tant physiques que psychologiques, chez plusieurs centaines de...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette proposition de loi.

Inscription
ou
Connexion