Découvrez notre initiative « La Fabrique de la Loi »

Intervention de Valérie Lacroute

Réunion du 23 novembre 2016 à 9h45
Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Lacroute :

Permettez-moi d'apporter mon témoignage, en tant que maire de Nemours, commune de la deuxième circonscription de Seine-et-Marne, qui a connu des inondations dramatiques au mois de juin dernier avec une crue exceptionnelle du Loing – le niveau atteint en 1910 a été dépassé de 40 centimètres. Ces inondations ont détruit un certain nombre d'ouvrages sur la rivière, ce qui provoque des conséquences dramatiques pour notre territoire puisque le Loing est désormais à l'étiage sur tout son cours. Sur un certain nombre de points, nous devons faire face à l'inertie des services de l'État et de l'Agence de l'eau.

La destruction d'ouvrages a entraîné un abaissement du niveau de captage d'eau potable, des habitations se détériorent. Elles sont nombreuses à être construites sur piloris avec des pieux en acacia qui se retrouvent hors de l'eau et peuvent donc pourrir. Les risques d'écroulement sont élevés, et les habitations se déprécient. Pendant ce temps, les services de l'État se cachent derrière la continuité écologique. À Souppes-sur-Loing, un propriétaire prêt à faire les travaux nécessaires pour faire réparer son déversoir a reçu un magnifique courrier des services de l'État qui lui demandaient d'attendre que des études soient menées afin de s'assurer que la continuité écologique était préservée. Il a fallu que j'intervienne pour que l'administration revienne à la raison, et que ce propriétaire puisse commencer des travaux qui permettront de préserver la rivière et de rehausser son niveau.

Les élus locaux réclament qu'on leur fasse davantage confiance. Ils ont entretenu ces ouvrages pendant de nombreuses années. Ils demandent à bénéficier d'une plus large marge de manoeuvre pour trouver un équilibre entre la nécessité de la continuité écologique et celle de restaurer certains ouvrages. Ils souhaitent disposer de moyens pour le faire car ces derniers manquent à la fois aux propriétaires privés et aux collectivités.

Avec ce qui s'est passé dans la vallée du Loing, les élus vont entamer un vrai bras de fer avec les services de l'État pour trouver l'équilibre essentiel à notre territoire.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion