⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Agnès Thill pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Je tiens tout d'abord à remercier les rapporteurs et tous ceux ayant travaillé sur cette proposition de loi d'avoir permis la tenue d'un débat utile autour de la question du revenu universel, ou revenu de base. Au nom du groupe UDI et indépendants, je tiens à saluer le très important travail mené pour présenter un texte aussi documenté et compl...

Le versement d'un revenu d'existence pour tous les jeunes de 18 à 25 ans pourrait entraîner une explosion des loyers étudiants et des prix de l'immobilier. Et quid de l'augmentation des frais d'inscription dans l'enseignement supérieur ? Posons-nous maintenant la question suivante : le revenu de base a-t-il déjà fonctionné, concrètement ? Il s...

Le bilan entre le coût et les avantages nous semble donc défavorable. En revanche, nous vous rejoignons avec force, chers collègues socialistes, sur la question du non-recours aux droits. Il est insupportable de penser que nos concitoyens doivent encore effectuer des démarches pour percevoir certaines aides, alors même que l'organisation des s...

Ce débat est très utile. Vous touchez à un problème beaucoup plus vaste et plus profond qu'il n'y paraît, mais vous le prenez à l'envers.

Le problème tient à l'éducation dispensée par la société, les familles et l'école. Souvenons-nous de la manière dont le monde fonctionnait auparavant ! Depuis des décennies, voire depuis 1968, on a construit une société individualiste du « moi d'abord », du plaisir, du zéro contrainte, abandonnant complètement la culture du travail et de l'effo...

le culte de la persévérance opiniâtre qui transforme les échecs en réussites, la recherche obstinée du meilleur de soi-même. Or la continuité du vivant – c'est un fait scientifique – n'implique pas une reproduction fidèle à chaque génération, mais des changements qui garantissent l'adaptation. C'est aux vivants de s'adapter au monde et non au ...

Nous avons construit cette société-là et vous semblez aujourd'hui le regretter, mais votre solution n'offre pas aux jeunes la garantie d'un tremplin vers la vie active.