Liberté de choisir son avenir professionnel — Texte n° 1019

Amendement N° 1240 (Irrecevable)

(9 amendements identiques : 506 507 525 870 1027 1232 1682 1708 1806 )

Publié le 11 juin 2018 par : M. Huyghe, M. Bazin, M. de la Verpillière, Mme Guion-Firmin, Mme Kuster, M. Leclerc, Mme Louwagie, M. Emmanuel Maquet, Mme Meunier, M. Quentin, M. Sermier, M. Vialay.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Cet amendement a été déclaré irrecevable après diffusion en application de l'article 98 du règlement de l'Assemblée nationale.

Exposé sommaire :

L'apprentissage constitue un mode efficace d'insertion professionnelle. Près de 70% des apprentis sont embauchés à l'issue leur formation. Toutefois, l'organisation actuelle de l'enseignement secondaire favorise les filières générales ou l'enseignement professionnel sous statut scolaire : la plupart des élèves sortants de 3eme ne remplissent pas les critères d'âge, 16 ans ou 15 ans sous certaines conditions, en vue de se former par l'apprentissage. Ils ne peuvent donc accéder à l'apprentissage que plus tard, alors qu'ils ont déjà entamé un cursus scolaire. Le présent amendement vise à permettre les collégiens à l'issue de la classe de 3ème de pourvoir choisir la voie de l'apprentissage.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion