⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Liberté de choisir son avenir professionnel — Texte n° 1177

Amendement N° 143 (Non soutenu)

Publié le 21 juillet 2018 par : M. Descoeur.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Compléter l'alinéa 5 par les mots :

« , ainsi que des dispositions réglementaires relatives à l'allocation des travailleurs indépendants ».

Exposé sommaire :

Le Gouvernement entend réorganiser la gouvernance de l'assurance chômage, en élargissant les compétences de l'État en la matière. Ainsi, il prévoit un cadrage des négociations, notamment en termes d'objectifs à atteindre.

Ce projet de loi encadre trop strictement les négociations paritaires par l'État et conduit à déresponsabiliser les partenaires sociaux, tout en leurs faisant endosser certaines décisions qu'ils n'auraient pas choisi de prendre.

Dans ce contexte, il semble plus pertinent que le Gouvernement s'engage à donner aux partenaires sociaux une indication quant à la participation financière de l'État, selon une vision pluriannuelle, pas uniquement au titre de l'allocation d'assurance chômage mais également au titre de l'allocation des travailleurs indépendants.

Les partenaires sociaux auront pour mission de négocier les règles d'indemnisation et le niveau des contributions employeurs, ainsi que de gérer le régime d'assurance chômage en assurant son équilibre économique à moyen terme.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion