⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2019 — Texte n° 1255

Amendement N° 2214A (Non soutenu)

Publié le 15 octobre 2018 par : M. Parigi, M. Diard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer cet article.

Exposé sommaire :

La suppression du tarif réduit de la TICPE sur le gazole non routier représente près d'un milliard d'euros de manque à gagner pour les entreprises de nombreux secteurs comme le BTP, la chimie ou encore la métallurgie. Il s'agit donc d'une mesure très pénalisante pour ces secteurs, surtout pour celui du BTP et ses 8000 entreprises qui perdront près de 400 millions d'euros d'aides l'année prochaine. Un chiffre contesté par les professionnels de la filière qui l'estiment quasiment au double, soit 700 millions d'euros, représentant 60 % du chiffre d'affaire des entreprises du BTP. Rarement un secteur d'activité n'aura connu un tel coup de rabot fiscal en une année.

Regrettons par ailleurs que cette mesure ait été prise sans aucune concertation de la part du Gouvernement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion