Projet de loi N° 1255 de finances pour 2019

Amendement N° CF1453A (Adopté)

Publié le 9 octobre 2018 par : M. Giraud.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

I. – Substituer à l'alinéa 3 les trois alinéas suivants :

« 1° Au premier alinéa :
« a) Au début de l'alinéa, après la mention : « b. », il est inséré une mention : « 1. » ;
« b) Les mots : « 20 % des droits financiers et » sont remplacés par les mots : « 10 % des droits financiers et 20 % » et le pourcentage : « 34 % » est remplacé par les mots : « au moins 17 % des droits financiers et 34 % des droits de vote » ; ».

III. – Compléter cet article par les deux alinéas suivants :

« Leb du 1° du A du I s'applique aux engagements collectifs souscrits à compter de cette même date. ».
« III. – La perte de recettes pour l'État est compensée à due concurrence par la création d'une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. ».

Exposé sommaire :

Le présent amendement vise à abaisser les seuils de détention de l'entreprise transmise, requis pour bénéficier du pacte « Dutreil » aux droits de transmission.

Actuellement, il est prévu que l'engagement de conservation doit porter sur au moins 20 % des droits financiers et des droits de vote pour les entreprises cotées et à 34 % pour les entreprises non cotées.

Afin de faciliter la transmission d'entreprises en France, conformément aux objectifs arrêtés dans le cadre de la loi PACTE, le présent amendement vise à abaisser ces seuils de détention respectivement à 10 % des droits financiers (et 20 % des droits de vote) pour les sociétés cotées ou 17 % des droits financiers (et 34 % des droits de vote) pour les sociétés non cotées.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion