Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Texte n° 1548

Amendement N° 64 (Rejeté)

(2 amendements identiques : 52 238 )

Publié le 14 janvier 2019 par : Mme Bazin-Malgras, M. Pierre-Henri Dumont, M. Kamardine, M. Door, M. Saddier.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Rédiger ainsi les deuxième à dernière colonnes de la seconde ligne du tableau de l'alinéa 3 :

« 7,297,658,208,99

».

Exposé sommaire :

Il s'agit par cet amendement, de relever l'ambition de ce projet de loi de programmation 2019‑2022.

En effet, alors que cet article premier se contente de reprendre la trajectoire budgétaire déjà votée par le Parlement avec les crédits de la mission « Justice » de la loi de programmation des finances publiques courant sur la même période, cet amendement propose d'accorder de nouveaux crédits à la Justice qui en manque cruellement.

Sinon, à quoi bon reprendre une mesure déjà actée dans le loi ?

Cet amendement reprend la trajectoire budgétaire adoptée par le Sénat, qui s'avère bien plus ambitieuse, à la hauteur des enjeux et du manque actuel de moyens de la justice.

C'est une augmentation crédible de plus d'un tiers des crédits que nous vous proposons.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion