⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Programmation 2018-2022 et réforme de la justice — Texte n° 1548

Amendement N° 806 rectifié (Adopté)

Publié le 18 janvier 2019 par : le Gouvernement.

Rédiger ainsi le VIbis de l'alinéa 15 :

« VIbis. –Les 3° à 6°bis du III de l'article 37 et les 7° et 8° du I de l'article 38 entrent en vigueur le 1er juillet 2021. »

Exposé sommaire :

Il s'agit d'un amendement de coordination et de cohérence qui réécrit le V bis de l'article 56 relatif au report d'entrée en vigueur des dispositions prévoyant l'inscription au casier judiciaire des amendes forfaitaires :

- Afin d'étendre ce report aux dispositions concernant ces inscriptions pour les personnes morales, qui ont été ajoutées à l'article 37 ;

- Afin d'étendre ce report aux dispositions concernant l'inscription des compositions pénales au casier judiciaire des personnes morales, qui ont été ajoutée à l'article 38 ;

- Afin de prévoir un report non pas au 1er janvier 2020, ce qui ne serait pas cohérent puisque les dispositions sur les peines du titre V du projet de loi, qui ont également des incidences sur le casier judiciaire, notamment celle concernant le sursis probatoire, ne rentreront en vigueur que plus tard, mais au 1er juillet 2021 ; à cette date en effet, ASTREA, la nouvelle application informatique du casier judiciaire, devrait être mise en œuvre et permettra techniquement de tels enregistrements, aujourd'hui impossibles en l'état.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion