⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Pour une école de la confiance — Texte n° 1629

Amendement N° 659 (Rejeté)

Publié le 13 février 2019 par : Mme Valentin, M. Abad, Mme Bassire, M. Bazin, Mme Bazin-Malgras, M. Brun, M. Cattin, M. Le Fur, M. Straumann, M. Minot.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

L'article L. 121‑1 du code de l'éducation est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Chaque élève doit recevoir au moins une fois au cours de son cursus scolaire une initiation aux métiers de l'apprentissage. »

Exposé sommaire :

La France doit être un pays leader en matière d'apprentissage. C'est la voie d'excellence vers l'emploi des jeunes avec un taux d'embauche autour de 80 % des diplômés.

Sur l'apprentissage, il ne faut plus faire d'idéologie mais être pragmatique avec un deux objectifs : l'excellence et l'emploi.

C'est pourquoi cet amendement vise à mettre l'apprentissage au cœur du cursus scolaire de nos jeunes.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion