⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Pour une école de la confiance — Texte n° 1629

Amendement N° 755 (Rejeté)

Publié le 11 février 2019 par : M. Pradié.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Le chapitre VII du titre Ier du livre IX de la quatrième partie du code de l'éducation est complété par un article L. 917‑1‑1 ainsi rédigé :

« Art. L. 917‑1‑1. – Les établissements dispensant les formations prévues à l'article L. 917‑1 du présent code proposent aux candidats la formation au brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur. »

Exposé sommaire :

Cet amendement propose une mesure de bon sens prévoyant que les AESH aient la possibilité de passer le BAFA afin d'étoffer leurs compétences. Cette formation est une possibilité qui leur est offerte. Il ne s'agit en rien d'une obligation préparant de contraindre l'exercice de leurs missions. Si l'inclusion passe par l'école, elle se construit aussi dans l'ensemble de la vie sociale de l'enfant. Les temps périscolaires tiennent une place qui peut être centrale.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion