Organisation et transformation du système de santé — Texte n° 1681

Amendement N° AS1368 (Irrecevable)

Publié le 12 mars 2019 par : M. Simian, Mme Lardet, Mme Brulebois, Mme Pompili, M. Gaillard, M. Matras, Mme Toutut-Picard, Mme Tuffnell, M. Ardouin, Mme Le Peih, Mme Lenne, M. Haury, Mme Degois, Mme Vanceunebrock-Mialon, M. Da Silva, M. Fugit, M. Vignal, M. Kerlogot, M. Cazenove, M. Daniel, Mme Sarles, Mme Janvier, M. Freschi.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Cet amendement a été déclaré irrecevable après diffusion en application de l'article 98 du règlement de l'Assemblée nationale.

Exposé sommaire :

Les aides à domicile effectuent un travail remarquable au quotidien, pour assurer aux personnes âgées ou en situation de handicap, un maintien au domicile, dans les meilleures conditions possibles.

Dans un contexte de vieillissement de la population, où 1,2 million de personnes de plus de 60 ans se trouvent aujourd'hui en situation de dépendance, ce secteur a vocation à occuper une place grandissante dans l'évolution de nos sociétés.

A l'heure actuelle, ces personnels doivent pourtant faire face à la dégradation de leurs conditions de travail et à une absence de revalorisation des salaires depuis de nombreuses années. Leur pouvoir d'achat a baissé en moyenne de 13 % en 10 ans.

En zones rurales notamment, ils parcourent de nombreux kilomètres du matin au soir et leur indemnité kilométrique ne s'élève qu'à 0,35 centime/km alors que le barème moyen pour les salariés se situe à 543 centimes/km pour un véhicule 5CV ..

Pour mettre fin à cette situation injustice, le présent amendement propose d'aligner le barème de indemnités kilométriques des aides à domicile sur le barème classique.

1 commentaire :

Le 02/04/2019 à 15:55, Cyrien_69560 a dit :

Avatar par défaut

Nous constatons que les députés tel Fugit parlent de chose dont ils ne connaissent pas la teneur.

En effet, 50% des aides à domicile n'effectuent pas les travaux qu'elles sont censées réalisés ou sont réalisés de façon déplorable.

Un réel contrôle de l'activité des ces "aides ménagères" serait préférable à toutes réactualisation.

Si le kilomètre parcouru est de plus en plus cher, c'est le fait du gouvernement Macron.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion