⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Texte de la commission annexé au Rapport N° 1761 en nouvelle lecture, sur le projet de loi, modifié par le Sénat, relatif à la croissance et la transformation des entreprises (n°1673).

Amendement N° 972 (Non soutenu)

(11 amendements identiques : 15 105 150 365 414 621 678 717 836 917 1189 )

Publié le 14 mars 2019 par : Mme Lorho.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer cet article.

Exposé sommaire :

De même que pour la société Aéroport de Paris, la privatisation de la Française des jeux est une erreur économique et politique. C'est une vision économique qui se satisfait des avantages qu'une privatisation peut offre à court terme. La Française des jeux présente par ailleurs des enjeux particuliers. Il est nécessaire pour l'état d'exercer un contrôle fort sur une telle société, d'une part pour des questions de santé public et de lutte contre les addictions mais également pour prévenir les populations vulnérables (les mineurs) et lutter contre la fraude et le blanchiment. L'entêtement de la majorité sur ce point risque de coûter cher.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion