Organisation et transformation du système de santé — Texte n° 1767

Amendement N° 196 (Rejeté)

(1 amendement identique : 1214 )

Publié le 19 mars 2019 par : Mme Bonnivard, M. Masson, M. Brun, Mme Anthoine, Mme Bazin-Malgras, M. Bony, M. Leclerc, M. Cordier, M. Cinieri, M. Sermier, M. de Ganay, M. Abad, Mme Louwagie, Mme Valentin, M. Le Fur, Mme Poletti, M. Descoeur, Mme Duby-Muller, M. Lurton, M. Vialay, M. Grelier, M. Straumann.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Compléter la première phrase de l'alinéa 4 par les mots :

« à égalité de chaque établissement ».

Exposé sommaire :

La loi n° 2016‑41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé a crée les groupements hospitaliers de territoire.

Depuis trois ans, ces groupements hospitaliers de territoire ont évolué diversement : seulement un cinquième a opté pour la formule de la commission médicale dont la formule est rendue obligatoire par le projet de loi.

On constate que les praticiens restent attachés à leur établissement d'affectation. Aussi, il convient de veiller à préserver légalement l'équilibre entre cette identité locale et l'acquisition d'un esprit collectif qui s'obtiendra avec le déploiement du projet médical partagé.

Il s'avère donc nécessaire d'établir un équilibre de la représentation des établissements sous peine que le corps médical des établissements se désengage, et sous peine de rendre fragile l'édifice des groupements hospitaliers de territoire. Or, le maillage sur tout le territoire national de l'offre hospitalière publique de soins est une nécessité.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion