Modification du règlement de l'assemblée nationale — Texte n° 1882

Amendement N° CL251 (Non soutenu)

Publié le 14 mai 2019 par : M. Peu, M. Chassaigne, M. Jumel, M. Dharréville, Mme Bello, M. Brotherson, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Dufrègne, Mme Faucillon, Mme Kéclard-Mondésir, M. Lecoq, M. Nilor, M. Fabien Roussel, M. Serville, M. Wulfranc.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

L’article 61 du Règlement est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Lorsque le vote porte sur l’ensemble d’un texte et qu’il ne peut avoir lieu faute de quorum, la séance est suspendue après l’annonce par le Président du report du scrutin qui ne peut avoir lieu que par scrutin public décidé en Conférence des présidents qui en fixe la date. »

Exposé sommaire :

Il est désormais fréquent que le vote sur l’ensemble d’un texte, pourtant d’intérêt majeur, se tienne, après la première lecture, pendant des réunions de commissions ou en pleine séance de nuit. Il est incompréhensible pour l’opinion publique que des votes sur l’ensemble d’un texte se tiennent avec un nombre ridicule de députés présents, même s’il s’agit de seconde, nouvelle lecture, CMP ou lecture définitive. Cet amendement donne la possibilité de s’opposer à des votes sur l’ensemble d’un texte majeur sans que la moitié, au moins, des députés soient présents.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion