Énergie et climat — Texte n° 1908

Amendement N° CE170 (Irrecevable)

Publié le 14 juin 2019 par : Mme de La Raudière, M. Benoit, M. Herth, M. Villiers.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Cet amendement a été déclaré irrecevable après diffusion en application de l'article 98 du règlement de l'Assemblée nationale.

Exposé sommaire :

Les 7 000 éoliennes qui composent le parc français (selon le baromètre Observ’ER), ont été construites pour la plupart depuis les années 2000. Or, une éolienne a une durée de vie de vingt-cinq ans environ. Les premiers démantèlements interviendront donc dans les toutes prochaines années.

Une éolienne représente un socle en béton de plusieurs centaines de tonnes, un mât de plusieurs dizaines de mètre, une nacelle en acier, des pâles composées d’un mélange de plastique et de fibre de verre difficile à recycler.

Et pour chaque éolienne de taille industrielle construite, environ 50 000 € sont provisionnés pour son démantèlement. Or, pour le moment, aucune disposition n’a pour le moment été prise pour mettre en place une filière dédiée au recyclage de ces engins. Cet amendement propose donc d’y remédier en rendant les exploitants des éoliennes responsables de leur recyclage.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion