⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 1301C (Rejeté)

Publié le 30 octobre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Immigration et asile055 000
Intégration et accès à la nationalité française00
TOTAUX055 000
SOLDE-55 000

Exposé sommaire :

Supprimer 55 000 euros de l’action 01 « Circulation des étrangers et politiques des visas » du programme 303 « Immigration et asile ».

En octobre, la presse bretonne s’est inquiétée de voir de nombreux militaires et ingénieurs être courtisés par des étudiantes chinoises ainsi que par la forte présence d’étudiants chinois dans des universités et écoles d’ingénieurs de la région.

Il ne s’agit malheureusement pas d’une simple coïncidence puisque la Bretagne est une place forte du système de défense français.

La Bretagne est également forte de 400 entreprises collaborant avec la défense nationale et de très nombreuses start-up et PME innovantes dans le secteur des biotechnologies.

Par ailleurs, le plan Made In China 2025 ne laisse aucun doute sur l’intérêt que porte la Chine aux biotechnologies, à l’aéronautique, à la robotique, aux produits médicaux ou à la production électrique.

Dans un contexte de guerre économique, il convient de faire preuve de prudence et de limiter l’entrée de trop nombreux Chinois sur le territoire français afin que notre savoir et notre technologie ne soient pas dupliqués.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion