⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 1367C (Rejeté)

Publié le 31 octobre 2019 par : M. Bilde, M. Aliot, M. Chenu, Mme Le Pen, M. Pajot.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Immigration et asile00
Intégration et accès à la nationalité française010 000 000
Lutte contre l'immigration irrégulière à Mayotte(ligne nouvelle)10 000 0000
TOTAUX10 000 00010 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

L’action 03 « lutte contre l’immigration irrégulière » du programme 303 « immigration et asile » voit son budget fortement diminuer par le PLF 2020. Pourtant, il s’agit déjà d’un domaine en sous budgétisation continue depuis de nombreuses années.

A Mayotte, la situation est particulière préoccupante. L’immigration irrégulière est complètement hors de contrôle : 48 % des 256 000 habitants sont des étrangers dont 95 % de Comoriens. Pourtant, lors de son récent séjour sur l’archipel, Emmanuel Macron a promis des « réponses extrêmement concrètes » face aux difficultés liées à l’immigration clandestine.

Un vrai plan de lutte contre l’immigration clandestine doit être mené et doit être appuyé par un budget dédié significatif.

Le présent amendement prévoit de créer un nouveau programme « Lutte contre l’immigration irrégulière à Mayotte » dans la mission « Immigration, asile et intégration » qui se voit affecter un budget dédié de 10 000 000 euros.

Un montant de 10 000 000 euros est soustrait à l’action 11 « Accueil des étrangers primo arrivants » du programme 104 « Intégration et accès à la nationalité française ».

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion