⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 1443C (Rejeté)

Publié le 31 octobre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Hébergement, parcours vers le logement et insertion des personnes vulnérables00
Aide à l'accès au logement00
Urbanisme, territoires et amélioration de l'habitat00
Impulsion et coordination de la politique d'aménagement du territoire00
Interventions territoriales de l'État10 000 0000
Politique de la ville010 000 000
TOTAUX10 000 00010 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 10 000 000 euros du programme 147. Politique de la ville, action 03. stratégie, ressource et évaluation vers le programme 162. Interventions territoriales de l’État, action 09. Plan littoral 21.

L’amendement est symbolique.

La salinisation des terres et la montée de la mer n’est pas une hypothèse dans l’Ouest Hérault, c’est une réalité depuis déjà de nombreuses années.

Or, l’unique ligne ferroviaire qui relie Montpellier à Perpignan en passant par Béziers est directement menacée par cette montée des eaux. Il faut dès lors réfléchir à avancer la construction de la ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan dont le projet existe déjà depuis trente ans.

Les dégradations du 23 octobre 2019 sur l’actuelle ligne montre l’urgence de la réalisation de cette LGV.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion