⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 1705C (Non soutenu)

Publié le 4 novembre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Sport1 000 0000
Jeunesse et vie associative01 000 000
Jeux olympiques et paralympiques 202400
TOTAUX1 000 0001 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 1 000 000 euros du programme 163. Jeunesse et vie associative, action 06. service national universel vers le programme 219. Sport, action 04. Promotion des métiers du sport.

L’amendement est symbolique.

Les 1 600 conseillers techniques sportifs (CTS) pourraient ne plus être payés par l’État mais par les fédérations. Cette réforme met en danger l’avenir de ce métier. Ils écrivaient d’ailleurs au Président de la république :

« Nous sollicitons votre écoute attentive pour abandonner le principe du détachement obligatoire des CTS dans les fédérations, qui n’ont ni la capacité financière à terme, ni les moyens structurels de s’organiser dans les délais imposés ».

Il convient dès lors d’empêcher ce transfert pour l’équilibre du sport Français.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion