⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 813C (Rejeté)

Publié le 25 octobre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Enseignement scolaire public du premier degré00
Enseignement scolaire public du second degré4 000 0000
Vie de l'élève00
Enseignement privé du premier et du second degrés00
Soutien de la politique de l'éducation nationale04 000 000
Enseignement technique agricole00
TOTAUX4 000 0004 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 4 000 000 euros du programme 214 « Soutien de la politique de l’éducation nationale » à l’action 01 « Pilotage et mise en œuvre des politiques éducatives » vers le programme 140 « Enseignement scolaire public du premier degré » à l’action 02. « Enseignement élémentaire ».

Par cet amendement, il s’agit de continuer à augmenter les crédits en faveur de l’enseignement élémentaire pour encourager le redoublement, surtout pour les élèves du premier degré. En effet, il est scandaleux de constater que seulement 80 % des élèves de 3ème savent comprendre et s’exprimer en langue française à l’écrit, comme à l’oral. Qu’en est-il des 20 % restants ?

Ces lacunes sont en grande partie imputables à un mauvais apprentissage de la lecture et de l’écriture enseignés en primaire. Il convient d’encourager les redoublements et un enseignement de meilleur qualité pour éviter que des enfants soient analphabètes.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion