⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 835C (Retiré avant séance)

Publié le 25 octobre 2019 par : M. Naegelen, Mme Auconie, M. Becht, M. Benoit, M. Bournazel, M. Guy Bricout, M. Brindeau, M. Christophe, Mme de La Raudière, M. Demilly, Mme Descamps, M. Dunoyer, Mme Firmin Le Bodo, M. Gomès, M. Meyer Habib, M. Herth, M. Lagarde, M. Ledoux, Mme Lemoine, Mme Magnier, M. Morel-À-L'Huissier, Mme Sage, Mme Sanquer, M. Son-Forget, M. Vercamer, M. Villiers, M. Warsmann, M. Zumkeller.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Régimes sociaux et de retraite des transports terrestres04 048 805 475
Régimes de retraite et de sécurité sociale des marins00
Régimes de retraite des mines, de la SEITA et divers00
TOTAUX04 048 805 475
SOLDE-4 048 805 475

Exposé sommaire :

Cet amendement de principe vise à supprimer la contribution de l’État aux financements des régimes spéciaux de retraite du personnel de la SNCF et de la RATP prévue aux actions « 03 – Régime de retraite du personnel de la SNCF » et « 04 – Régime de retraite du personnel de la RATP » du programme « 198 – Régimes sociaux et de retraite des transports terrestre » de la mission.

Cette lourde contribution ne vise pas seulement à compenser le déséquilibre démographique de ces régimes antérieurs à la création du régime général. Elle subventionne également le maintien d’avantages dont on peine aujourd’hui à trouver la justification.

Dans un rapport de juillet dernier, la Cour des comptes avait épinglé les différences de traitement flagrantes à l’avantage des retraités de la SNCF et de la RATP en comparaison du régime général et des fonctionnaires.

Alors que les salariés du privé partent en retraite en moyenne à 63 ans et les fonctionnaires à 61 ans, ceux de la SNCF partent à 56,9 ans, et à 55,7 ans pour les agents RATP.

Concernant le niveau des pensions également, les différences sont notables. La retraite moyenne s’élève à 3 705 euros brut à la RATP et 2 636 euros brut à la SNCF alors que la retraite moyenne en France est de 1626 euros bruts, soit 1517 euros nets par mois.

Signalons également au passage qu’aujourd’hui un retraité sur trois perçoit une pension totale inférieure à 1 000 euros bruts mensuels.

Il convient de mettre un terme à cette situation qui n’a que trop duré et soulève des problèmes évidents d’équité et de justice.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion