⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° 916C (Rejeté)

Publié le 26 octobre 2019 par : M. Lachaud, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, M. Ratenon, Mme Ressiguier, Mme Rubin, M. Ruffin, Mme Taurine.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Environnement et prospective de la politique de défense00
Préparation et emploi des forces00
Soutien de la politique de la défense150 000 0000
Équipement des forces0150 000 000
TOTAUX150 000 000150 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Cet amendement vise à rétablir les 150 millions d'euros de crédits ôtés à l'action 55 du programme 212, « préparation des forces terrestres – personnel travaillant pour le programme « préparation et emploi des forces ». Cette baisse est particulièrement incongrue dans la mesure où les objectifs de la préparation opérationnel sont en hausse. Cette action consistant exclusivement en frais de personnel, il est inenvisageable de demander aux forces terrestres, particulièrement éprouvées par l'intensité de leur engagement ces dernières années, de « faire plus avec moins ». Cet amendement cherche à l'éviter.
Ce transfert est gagé sur la hausse des dépenses en faveur du renouvellement de la dissuasion nucléaire, action 146-06. En effet, comme le groupe de la France insoumise l'a dit et répété lors des discussions sur la LPM, le renouvellement de la composante aérienne de la dissuasion n'est pas nécessaire. Ces dépenses obèrent la possibilité d'initiative en faveur du désarmement nucléaire qui est pourtant une obligation contenue dans le Traité de non-prolifération dont la France est signataire.
L'objectif de la France devrait être de créer les conditions de la dénucléarisation. La Chine s'est par exemple montrée disponible pour cela. Hélas, le gouvernement ne fait absolument rien sur le sujet et cède à la pente des événements en laissant par exemple abandonner le traité INF par les États-Unis et la Russie et en engageant pour des décennies notre pays sans avoir eu le moindre débat sérieux sur le sujet.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion