⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° AE3C (Retiré)

Publié le 17 octobre 2019 par : M. Masséglia.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Action de la France en Europe et dans le monde00
Diplomatie culturelle et d'influence250 0000
Français à l'étranger et affaires consulaires0250 000
TOTAUX250 000250 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Cet amendement a pour objet de financer un programme de VIE Senior, à titre expérimental et limité.

Conformément aux recommandations exposées dans le rapport de la mission d'information sur la Diplomatie économique (n°1241), le VIE senior a pour but de permettre aux entreprises de bénéficier de l'expertise d'un salarié expérimenté, en fin de carrière professionnelle ou à l'issue de celle-ci, pour se développer à l'export dans le cadre d'un VIE. Cette expérimentation se ferait sur un territoire limité, à l'échelle d'une région, limitée également dans le temps et en nombre de contrats, afin d'en évaluer la pertinence et l'efficience.

La somme requise permettrait de payer la moitié de la rémunération de 20 VIE Senior, l'autre moitié étant à la charge des TPE/PME, qui auraient recours à ce dispositif.

Ce dispositif, ainsi que d'autres, ont pour but d'augmenter le nombre d'entreprises exportatrices, essentiellement des TPE/PME et ETI, actuellement de 125 000 à 200 000 dans les années à venir.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion