⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° CF1004C (Rejeté)

(1 amendement identique : 1698C )

Publié le 24 octobre 2019 par : Mme Louwagie.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Prévention, sécurité sanitaire et offre de soins2 000 0000
Protection maladie02 000 000
TOTAUX2 000 0002 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Cet amendement propose d’augmenter de 2 millions d’euros les crédits alloués à l’action 12 « Santé des populations » du programme 204 afin d’accroître les financements alloués en matière de prévention de l’endométriose en France. Afin de compenser cette hausse, 2 millions d’euros sont retirés à l’action 1 « Aide médicale d’État » du programme 183.

Cet amendement vise aussi à attirer l’attention sur les traitements utilisés pour soulager l’endométriose, notamment le médicament Androcur dont le lien avec des risques accrus de formation de méningiomes a notamment été mis en évidence par l’étude de pharmacovigilance publiée par l’ANSM le 24 juin 2019. Les pouvoirs publics doivent en effet se concentrer sur le sujet et un débat pourrait être ouvert concernant une éventuelle indemnisation des victimes.

Les 2 millions d’euros supplémentaires budgétés sur le programme 204 pourraient utilement permettre la réalisation d’études sur les mesures à mettre en œuvre pour accroître la prévention de l’endométriose et sur les médicaments utilisés comme traitements à cette problématique de santé.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion