⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2020 — Texte n° 2272

Amendement N° CL60C (Non soutenu)

(5 amendements identiques : CL61C CL64C 1332C 1376C 1406C )

Publié le 21 octobre 2019 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Police nationale10 000 0000
Gendarmerie nationale00
Sécurité et éducation routières010 000 000
Sécurité civile00
TOTAUX10 000 00010 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 10 000 000 euros du programme 207 (sécurité et éducation routières), action 02 (démarches interministérielles et communication) vers le programme 176 (police nationale), action 06 (commandement, ressources humaines et logistique)-03 (immobilier)

Les locaux vétustes de la police (pour certains envahis de rats, de cafards, de blattes, de fuites d’eau, de sanitaires insalubres…) ne permettent pas à la police de travailler dans des conditions de travail dignes. Il convient de mettre un place un dispositif financier important pour rénover les commissariats.

Gérard Collomb annonçait en janvier 2018 que « 76 nouvelles opérations seront lancées sur les trois prochaines années : 29 pour la police, 47 pour la gendarmerie ». Si cette politique va dans le bon sens, elle ne concerne malheureusement pas tout le territoire.

Lundi 14 octobre dernier, David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat de police Alliance, en visite à Carmaux (Tarn) expliquait notamment : "J'ai visité beaucoup de commissariats. Celui de Carmaux n'en est pas un". Venu voir de ses propres yeux le bâtiment, il a alerté sur plusieurs défaillances, et notamment l'accueil et la salle d'attente qui peuvent dissuader des victimes de déposer plainte…

A Narbonne, en septembre dernier, le conseil municipal a voté à l'unanimité une motion de soutien aux policiers et de rappel à l'ordre du ministre de l'Intérieur "pour qu'il respecte ses engagements pris publiquement" sur les travaux au commissariat.

Il convient donc d’augmenter le budget de cette action, d’autant qu’elle est en baisse de 16,87 % en autorisations d’engagement.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion