⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Texte n° 235

Amendement N° 1757C (Retiré)

Publié le 15 novembre 2017 par : Mme Do.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

I. – À l'alinéa 5, après le mot :

« communes »,

insérer les mots :

« ou les quartiers ».

II. – En conséquence, procéder à la même insertion à l'alinéa 6.

III. – En conséquence, à l'alinéa 7, après le mot :

« communes »,

insérer les mots :

« ou de leurs quartiers ».

IV. – Compléter cet article par l'alinéa suivant :

« V. – La perte de recettes pour l'État est compensée à due concurrence par la création d'une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.
« VI. – Le I n'est applicable qu'aux sommes venant en déduction de l'impôt dû. »

Exposé sommaire :

Le zonage du PTZ est aujourd'hui effectué à l'échelle communale alors que, dans certaines grandes agglomérations, il serait plus pertinent de l'effectuer à l'échelle des quartiers. L'alinéa 7 précise que le nouveau zonage, défini par arrêté, sera notamment fondé sur le montant des prix de vente et des loyers de l'immobilier résidentiel. Or, dans les grandes agglomérations, les prix de vente peuvent varier du simple au double d'un quartier à l'autre. Cet amendement ouvre donc la possibilité de définir un zonage plus fin afin que le PTZ soit adapté aux besoins et aux prix réels du marché.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion