⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Système universel de retraite — Texte n° 2623

Amendement N° 24636 (Adopté)

Publié le 22 février 2020 par : Mme Thill, Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À la première phrase de l’alinéa 6, après les mots :

« d’enfants »,

insérer les mots :

« ou de l’aide apportée en tant qu’aidant ».

Exposé sommaire :

Le présent amendement vise à souligner le rôle des aidants familiaux dans notre société et à affirmer la nécessaire prise en considération de leur rôle dans le système universel de retraite.

Comme le rappelle le Collectif Inter-associatif des Aidants familiaux (CIAAF), Il y a entre 8 et 11 millions d’aidants, souvent des femmes, qui sont fréquemment dans l’obligation de mettre entre parenthèses leur carrière, de manière temporaire ou définitive. Le projet de loi prévoit de compenser l'impact sur la carrière des parents de l'arrivée d'un enfant, il doit également prévoir l'impact sur la carrière de l'aide apportée à une personne handicapée, à une personne âgée en perte d'autonomie ou une personne malade.

Au regard de la mission sociale rendue par les aidants et qui se substitue souvent à une carence de la prise en charge de l’État, il est nécessaire que la solidarité nationale prenne en compte ces situations dans le système universel de retraite.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion