Système universel de retraite — Texte n° 2623

Amendement N° CSRETRAITE21175 (Irrecevable)

Publié le 6 février 2020 par : M. Bothorel, M. Le Gac, Mme Melchior, Mme Tanguy, M. Berville, M. Le Bohec.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 2623

Après l'article 48

Cet amendement a été déclaré irrecevable après diffusion en application de l'article 98 du règlement de l'Assemblée nationale.

Exposé sommaire :

Cet amendement vise à créer un nouveau chapitre relatif à la valorisation de l’engagement citoyen.

Les sauveteurs en mer participent sur l’ensemble du territoire à des missions de sécurité essentielles pour les plaisanciers et marins pêcheurs, dont le fonctionnement est encore trop méconnu par nos concitoyens. Regroupés au sein de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), les sauveteurs financent eux-mêmes, en faisant appel à la générosité publique, leur équipement personnel, leur formation et une part de leurs navires de sauvetage. Leur engagement s’effectue entièrement sur la base du bénévolat.

La SNSM peut se targuer d’excellents résultats opérationnels, avec 20 000 personnes secourues en 2018 au cours de 13 000 opérations qui se déroulent souvent dans des conditions extrêmes.

Grâce aux bénévoles, la France est assurément championne du monde du rapport qualité/prix et de l’excellence des secours en mer qu’ils effectuent, et qui représentent entre la moitié et les deux tiers du total de ce domaine d’activité dans notre pays. L’exploit est d’autant plus remarquable que, sous l’effet de la vive croissance du secteur de la plaisance, leurs interventions sont de plus en plus nombreuses, alors même qu’ils sont soumis à des contraintes matérielles importantes.

Outre une performance exceptionnelle, le dévouement, la disponibilité et le professionnalisme de ces bénévoles sont unanimement salués par l’ensemble des acteurs intervenant dans l’organisation des secours en mer.

Afin de valoriser leur engagement et d’assurer la solidarité du système universel, le présent amendement prévoit la création d’une expérimentation relative à l’attribution de points de solidarité aux citoyens qui s’engagent en tant que sauveteurs en mer au sein de la région Bretagne.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion