⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Système universel de retraite — Texte n° 2687

Amendement N° 185 (Rejeté)

Publié le 21 février 2020 par : M. Quatennens.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 2687

Article 1er (consulter les débats)

Supprimer l’alinéa 3.

Exposé sommaire :

Comme la majorité des Français·es, nous nous opposons totalement à l'ensemble de ce projet de loi et demandons le retrait de l'ensemble de ses dispositions, même celles qui auraient pour fonction de limiter les dégâts d'un texte dévastateur.

Cet amendement vise à supprimer le 3e alinéa de cette loi organique.

L'article LO 111-4 du code de la sécurité sociale prévoit déjà que : «  »Le projet de loi de financement de la sécurité sociale de l'année est accompagné d'un rapport décrivant les prévisions de recettes et les objectifs de dépenses par branche des régimes obligatoires de base et du régime général, les prévisions de recettes et de dépenses des organismes concourant au financement de ces régimes ainsi que l'objectif national de dépenses d'assurance maladie pour les quatre années à venir.«  ». Mais cet alinéa rajoute une précision de taille : ce rapport devra maintenant présenter une prévision de solde cumulé de l'ensemble des régimes constituant le système universel de retraite pour les 5 ans à venir «  »positive ou nulle«  ».

Ainsi, cet alinéa inscrit dans une loi organique, que quelle que soit la situation dans laquelle le pays se trouve, le système de retraite ne peut pas être déficitaire, ne serait-ce que d'un euro. A lui seul, cet alinéa prouve donc le dogmatisme dans lequel se trouve le Gouvernement. Et si jamais notre pays traversait une crise économique majeur, ce qui risque malheureusement d'arriver avec ce Gouvernement dérégulateur ? Alors les retraités devront se serrer la ceinture...

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion