⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 1238C (Non soutenu)

Publié le 23 octobre 2020 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Sport00
Jeunesse et vie associative7 000 0000
Jeux olympiques et paralympiques 202407 000 000
TOTAUX7 000 0007 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 7 000 000 d'euros de du programme 350 "Jeux olympiques et paralympiques 2024" action 01 "Société de livraison des ouvrages olympiques et paralympiques" vers le programme 163 "Jeunesse et vie associative" action 01 "Développement de la vie associative".

Les crédits inscrits à l'action 01 du programme n°163 financent six dispositifs distincts parmi lesquels le fonds de développement de la vie associative (FDVA). Cette année, le FDVA bénéficie de crédits de paiement à hauteur de 33 millions d'euros là où il ne bénéficiait l'année dernière que de 25 millions d'euros. Cet amendement propose d’augmenter encore ce financement pour parvenir à 40 millions d'euros.

Le mécanisme du FDVA a été créé pour compenser la disparition de la réserve parlementaire. Les montants alloués n’ont jamais comblé les pertes subies par les associations, et notamment les plus petites d’entre elles qui regrettent toutes beaucoup l’absence de possibilité pour les parlementaires, au plus proche de leur travail de terrain, de les aider par l’intermédiaire de subventions.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion