⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 162C (Non soutenu)

(1 amendement identique : CL24C )

Publié le 15 octobre 2020 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Police nationale2 000 0000
Gendarmerie nationale00
Sécurité et éducation routières02 000 000
Sécurité civile00
TOTAUX2 000 0002 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 2 000 000 d’euros du programme 207 « Sécurité et éducation routières » action 01 « Observation, prospective, réglementation et soutien au programme » , vers le programme 176 « Police nationale » action 04 « Police des étrangers et sûreté des transports internationaux ».

Depuis les années 1970, on constate une baisse de la mortalité routière corrélée à un durcissement de la législation sur ces questions. En revanche, les aspects concernés par l'action 04 "police des étrangers et sûreté des transports internationaux", à savoir le contrôle des personnes aux frontières, la lutte contre l'immigration clandestine et le démantèlement des filières qui l'organisent souffre de lacunes. De même, à l'heure du terrorisme, il convient de renforcer les moyens octroyés à la sûreté des moyens de transports internationaux. La sécurité est la première des libertés. Nous la devons à nos concitoyens.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion