⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 2002C (Rejeté)

Publié le 29 octobre 2020 par : Mme Fiat, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, M. Lachaud, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, M. Ratenon, Mme Ressiguier, Mme Rubin, M. Ruffin, Mme Taurine.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Prévention, sécurité sanitaire et offre de soins05 000 000
Protection maladie00
Prévention et éducation sanitaire(ligne nouvelle)5 000 0000
TOTAUX5 000 0005 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

L’Agence nationale de santé publique, appelée Santé Publique France, procède de la fusion en 2016 des organismes suivants : l’Institut de veille sanitaire, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires et Addictions Drogues Alcool Info Service. A ce titre, elle doit mettre en œuvre des politiques de santé adaptées aux situations sanitaires exceptionnelles telles que l’épidémie de Covid-19, en luttant contre les inégalités de santé et en mettant en place des stratégies de promotion et de prévention de la santé. Aujourd’hui, le port du masque est largement préconisé dans toute la France. Néanmoins, certains gestes barrières demeurent méconnus ou mal appliqués ou mal acceptés, par la population, notamment du fait des injonctions contradictoires du gouvernement. Il convient d’augmenter la dotation de Santé Publique France de 5 millions d’euros afin que l’agence puisse mener à bien sa mission de prévention et d’éducation à la santé.
Cet amendement vise donc à prélever 5 millions d'AE de CP de l'action 11 "Pilotage de la politique de santé publique" du programme 204 "Prévention, sécurité sanitaire et offre de soins" pour abonder un nouveau programme "Prévention et éducation sanitaire" de 5 millions euros en AE et CP . Nous rappelons que nous appelons le Gouvernement à lever le gage.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion