⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 249C (Non soutenu)

(1 amendement identique : CL29C )

Publié le 19 octobre 2020 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Administration territoriale de l'État30 000 0000
Vie politique, cultuelle et associative00
Conduite et pilotage des politiques de l'intérieur030 000 000
TOTAUX30 000 00030 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 30 000 000 d'euros du programme 216 "conduite et pilotage des politiques de l'intérieur", action 08 "immigration, asile et intégration" vers le programme 354 "administration territoriale de l'Etat" action 01 "Coordination de la sécurité des personnes et des biens"
En 2021, le budget "Immigration, asile et intégration" du gouvernement va être augmenté de 2 %. Non pas pour lutter contre une immigration pour une grande partie hors de contrôle mais pour, entre autres "financer la création de 4 000 nouvelles places d'hébergement des demandeurs d'asile" pour la somme de… 37 millions d'euros.

La politique migratoire est en roue libre. En France, pour la seule année 2020, près de 40 000 mineurs non accompagnés ont été accueillis. En 2014, ils étaient à peine 4 000 à être pris en charge par l’aide sociale à l’enfance.
On se souvient également, qu'en 2017, la France a passé le cap des 100 000 réfugiés alors qu’elle n’a que 40 000 places pour les accueillir.
Étant donné la situation économique de notre pays, nous avons deux choix raisonnables :
- soit rediriger une partie des fonds alloués à l'accueil de nouveaux migrants à la lutte contre l'immigration irrégulière ;
- soit réduire purement et simplement les fonds à l’accueil de migrants pour faire des économies.
En effet, être généreux avec de l'argent dont nous ne disposons pas, ou qu'il serait préférable d'injecter dans notre économie réelle, serait irresponsable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion