⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 2594C (Non soutenu)

(1 amendement identique : CF615C )

Publié le 3 novembre 2020 par : M. Paluszkiewicz.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Hébergement, parcours vers le logement et insertion des personnes vulnérables00
Aide à l'accès au logement00
Urbanisme, territoires et amélioration de l'habitat5 000 0000
Impulsion et coordination de la politique d'aménagement du territoire05 000 000
Politique de la ville00
Interventions territoriales de l'État00
TOTAUX5 000 0005 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Cet amendement vise à augmenter les autorisations d’engagement ainsi que les crédits de paiements de l’action n° 1 « Construction locative et amélioration du parc » du programme 135 « Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat » de 5 millions d’euros afin de mettre en place les crédits nécessaires pour la rénovation de cités minières du Nord Lorrain et plus précisément de celles situées en Meurthe-et-Moselle.

Ce nouvel engagement pour le renouveau des bassins miniers vise à donner aux autres territoires une nouvelle capacité à créer et développer des projets et de l’activité, tout en satisfaisant à une mesure d’équité entre les mêmes anciennes communes minières qui ont fait la grandeur industrielle de la France d’antan et qui subissent ce jour les stigmates causés par la fermeture des bassins miniers qui n’ont pas été remplacés par d’autres activités économiques significatives.

Les règles de recevabilité financière des amendements parlementaires imposent de prévoir la suppression de crédits d’un autre programme de la même mission, à due concurrence, seul le Gouvernement pouvant lever ce gage.

Par conséquent, l’amendement prévoit la suppression du montant de crédits équivalent à l’action n° 13 « Soutien aux Opérateurs » du programme 112 « Impulsion et coordination de la politique d’aménagement du territoire », au titre du gage.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion