⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 2953C (Rejeté)

Publié le 5 novembre 2020 par : M. Coquerel.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Infrastructures et services de transports0780 000
Affaires maritimes00
Paysages, eau et biodiversité00
Expertise, information géographique et météorologie00
Prévention des risques780 0000
Énergie, climat et après-mines00
Service public de l'énergie00
Conduite et pilotage des politiques de l'écologie, du développement et de la mobilité durables00
Charge de la dette de SNCF Réseau reprise par l'État (crédits évaluatifs)00
TOTAUX780 000780 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Au moins deux accidents majeurs, l’incendie de la station d’épuration d’Achères et celui de l’usine Lubrizol à Rouen, ont démontré en 2019 l’insuffisance des contrôles et les lacunes du dispositif en vigueur. Des rapports ont montré la responsabilité de l'Etat dans ces catastrophes, et le manque de personnel dédié à la la prévention des risques.

L'INERIS s'est trouvé en première ligne lors de la catastrophe de Lubrizol. Plus généralement, ses missions sont essentielles en matière de politique de l'écologie. En plus de la surveillance industrielle et de son rôle dans l'élaboration de la réglementation, il effectue des missions de contrôle des pollutions, des travaux de prévention des risques naturels et de surveillance des impacts sanitaires des installations et zones sensibles. En dépit de la baisse, année après année, de sa subvention pour charges de service publique, et de la baisse en 2020 de ses ressources propres du fait de la chute de l'activité économique, il prévoit notamment de se doter de capacités renforcées d'analyse des pollutions afin d'être en mesure de faire intervenir un laboratoire 24 heures sur 24 et de réduire ainsi sa dépendance aux laboratoires d'analyse privés.

Or, le gouvernement prévoit d'abaisser le plafond d'emploi de l'opérateur de 13 ETPT en 2021.

Il est proposé par cet amendement de maintenir ces emplois en augmentant les crédits de l'action 13 du programme Prévention des riques à hauteur de 780 000 euros, soit un coût estimatif de 60 000 euros par ETPT.

Par compensation, des crédits seraient retranchés à due concurrence sur l'action 52 Transport aérien du programme 203 Infrastructures et services de transports.

L’action de l’État dans ce secteur peut être financée par de la fiscalité affectée, prélevée sur le kérosène et sur les compagnies aériennes.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion