⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° 813C (Rejeté)

(2 amendements identiques : CF533C 380C )

Publié le 22 octobre 2020 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Écologie040 000 000
Compétitivité40 000 0000
Cohésion00
TOTAUX40 000 00040 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Transférer 40 000 000 d'euros du programme 362 "Ecologie" action 06 "Mer" vers le programme 363 "compétitivité" action 01 "Financement des entreprises".

Touchées d'abord par la crise du covid, par le confinement puis par les mesures restrictives du déconfinement en enfin par le couvre-feu, les secteurs de l'hôtellerie-restauration et de la culture subissent de graves difficultés économiques. Les discothèques sont aux abois. De nombreux acteurs affirment qu'en l'état de la situation, ils ne pourront pas se relever de cette crise. Les prêts garantis par l'Etat, le fonds de solidarité et les autres mesures prises lors du confinement et de la mise en place de l'état d'urgence ont permis, in extremis, à certains de s'endetter afin de traverser la crise. Si l'on ne veut pas que ces mesures ne soient qu'un pansement sur une jambe de bois, si l'on souhaite que désormais, face aux nouvelles restrictions, ces acteurs puissent s'en sortir, il faut leur renouveler notre soutien. Les mesures prises au début de cette crise ne suffisent plus. Il faut s'adapter aux nouveaux enjeux économiques que soulève l'évolution de la situation depuis mars 2020.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion