⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° AC36C (Rejeté)

(2 amendements identiques : CF974C 1244C )

Publié le 17 octobre 2020 par : Mme Ressiguier, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Lachaud, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, M. Ratenon, Mme Rubin, M. Ruffin, Mme Taurine.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Enseignement scolaire public du premier degré00
Enseignement scolaire public du second degré00
Vie de l'élève00
Enseignement privé du premier et du second degrés0100 000 000
Soutien de la politique de l'éducation nationale00
Enseignement technique agricole00
Plan de rattrapage pour les établissements publics du second degré(ligne nouvelle)100 000 0000
TOTAUX100 000 000100 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

Par cet amendement d’appel, nous souhaitons dénoncer le choix du Gouvernement de sacrifier la scolarité des collégiens et des lycéens.

1 800 emplois d’enseignants sont supprimés dans le second degré public alors que 23 300 élèves supplémentaires sont attendus. 7 490 emplois ont été supprimés depuis 2018 quand dans le même temps les effectifs ont augmenté de près de 68 000 élèves.

La compensation des emplois manquants par des heures supplémentaires que les enseignants doivent ajouter à leurs heures de service devient un mode de fonctionnement ingérable : « cette année, l’avalanche d’heures supplémentaires pour pallier le manque organisé de personnels dépasse l’entendement, car ce n’est pas moins que l’équivalent de 2500 postes qui seraient financés en heures supplémentaires » à la rentrée 2020 dénonce le SNES-FSU. De plus, les enseignants travaillaient déjà en moyenne 41h par semaine en 2013. Depuis l’année dernière, ils sont obligés d’accepter une deuxième heure supplémentaire de cours par semaine pour compenser le refus du Gouvernement de recruter des enseignants. Combien d’heures faudra-t-il que les enseignants accomplissent pour couvrir cette politique d’austérité ?

Plus d’heures de cours à assurer pour chaque enseignant, c’est moins de temps pour chaque élève. Au-delà des conditions de travail des professeurs qui se dégradent, ce sont les collégiens et lycéens qui seront moins bien accompagnés durant leur scolarité.

Par cet amendement d’appel, nous souhaitons que l’enseignement public du second degré bénéficie d’un plan de rattrapage. Pour cela et pour respecter les règles de recevabilité financière, nous proposons le transfert des crédits et autorisations de paiement de l’action 03 – Enseignement en collège du programme 139 Enseignement privé du premier et du second degrés vers l’action 01 du nouveau programme intitulé Plan de rattrapage pour les établissements publics du second degré.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion