⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° CF223C (Rejeté)

(3 amendements identiques : CF387C 762C 897C )

Publié le 14 octobre 2020 par : Mme Dalloz, M. Hetzel, M. Reda.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Écologie4 000 0000
Compétitivité04 000 000
Cohésion00
TOTAUX4 000 0004 000 000
SOLDE0

Exposé sommaire :

L’amendement propose de distribuer une partie de l’enveloppe du plan protéines végétales dans les territoires, via les acteurs locaux au plus près du terrain. Les ONVAR - organismes nationaux à vocation agricole et rurale (CIVAM, GAB, CUMA, etc.) et les collectivités territoriales sont les acteurs les plus à même d’enclencher la transition protéique au plus près des besoins environnementaux, agronomiques et sociaux du terrain. Il n’est pas souhaitable que la gestion du plan et le canal de financement ne passe que par l’interprofession nationale.

Plus profondément, il est urgent de revoir les systèmes de financement actuels des acteurs de terrain, ces ONVAR, qui n’ont plus les moyens de mener à bien leurs missions. Cela pourra être l’élaboration de nouveaux critères d’allocation des soutiens du CASDAR, la modification des critères d’allocation des aides de l’enveloppe du programme national pour l’alimentation (PNA) - notamment pour les Projets alimentaires territoriaux (critères, montants, nature des financements, bénéficiaires), ou encore les GIEE.

En conséquence, cet amendement procède au mouvement de crédits suivant :

- il abonde l’action 05 « Transition agricole » du programme 362 « Ecologie » à hauteur de 4 millions d’euros ;

- il minore l’action 04 « mise à niveau numérique de l’État » du programme 363 « compétitivité » à hauteur de 4 millions d’euros.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion