⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances pour 2021 — Texte n° 3360

Amendement N° CL23C (Non soutenu)

(1 amendement identique : 248C )

Publié le 15 octobre 2020 par : Mme Ménard.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Modifier ainsi les autorisations d'engagement et les crédits de paiement :

(en euros)
Programmes+-
Immigration et asile0100 000 000
Intégration et accès à la nationalité française00
TOTAUX0100 000 000
SOLDE-100 000 000

Exposé sommaire :

Supprimer 100 000 000 d'euros à la mission 02 – Garantie de l'exercice du droit d'asile du programme 303 – Immigration et asile.

En 2019, la France a reçu 177 822 demandes d'asile, selon un rapport parlementaire de septembre 2020 (+ 9,3 % comparativement à 2018). Dans ce contexte d'augmentation massive du nombre des demandes, ce rapport s'interroge sur l'intégration professionnelle de ces étrangers.

La France n'a malheureusement ni les moyens financiers ni les moyens matériels d’accueillir toujours plus de demandeurs d'asile.

Le droit d'asile est l'une des richesses de notre civilisation mais il a été largement dévoyé.

Il convient de revenir à un accueil raisonnable en fonction de notre capacité d’accueil réelle. Dans le cas contraire, cela revient à faire croire aux personnes que nous accueillons que nous pouvons les secourir dignement alors que ce n'est pas le cas.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion