⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 — Texte n° 3397

Amendement N° 2029 (Tombe)

Publié le 20 octobre 2020 par : Mme Tamarelle-Verhaeghe, Mme Vidal.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À l’alinéa 7, après le mot :

« numériques »,

insérer les mots :

« et en favorisant la mise en place d’un accueil unique au niveau départemental ».

Exposé sommaire :

La réforme de la politique du grand âge et de l’autonomie devrait, afin d’être à la hauteur de ses ambitions, placer au cœur de ses préoccupations et de ses enjeux l’usager. Chacun sait que le pilotage actuel, largement issu d’arrangements institutionnels au fil des années, n’est lisible ni pour les personnes fragiles ni pour leurs accompagnants.

Or, ce manque de lisibilité peut avoir des impacts négatifs sur les parcours des usagers. Remédier à cette illisibilité et renforcer le parcours des personnes âgées devrait être le premier principe d’action de cette réforme.

C’est pourquoi le présent amendement propose, en plus du numérique, de faciliter les démarches administratives et le suivi des parcours par un accueil unique au niveau départemental. Les critères de cet accueil physique doivent être déterminés au niveau national

Par ailleurs la notion de « guichet » fait référence à ce qui existe déjà et donne peu de latitude à d’éventuelles innovations permettant au demandeur d’avoir accès à toutes les informations et accompagnements nécessaire. C’est pourquoi il lui est préféré le terme « accueil ».

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion