⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Lutte contre la maltraitance animale — Texte n° 3791

Amendement N° 35 (Rejeté)

Publié le 21 janvier 2021 par : M. François-Michel Lambert, Mme De Temmerman, M. Lassalle, M. Pancher.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À l’alinéa 3, après le mot :

« espèce »,

insérer les mots :

« et de l’impact de sa prolifération sur la biodiversité ».

Exposé sommaire :

Cet amendement vise à inclure dans le certificat de connaissance sur le bienêtre animal, un volet concernant l’impact des animaux domestiques sur la biodiversité.

En effet, la domestication animale fait peser une pression importante sur les équilibres naturels des écosystèmes et en particulier de la biodiversité. Sur les 13,5 millions de chats que compte notre territoire, environ 68%, soit plus de 9 millions, auraient accès à l’extérieur, devenant par la même des prédateurs potentiels. À titre d'exemple, 75 millions d'oiseaux seraient tués chaque année par les chats en France selon la Ligue de protection des oiseaux et entre 8 et 10 % des animaux blessés accueillis dans leurs centres de soins seraient victimes de leur prédation.

Le nombre de chats en liberté est, par ailleurs, amené à augmenter. En effet, en l’absence de stérilisation, un accouplement de chats produit 3 portées de 12 chatons. Un couple de chats peut ainsi avoir près de 20 000 descendants en 4 ans.

Par ailleurs, les animaux domestiques errants peuvent être vecteurs de maladie, et détruire les habitats tels que les terriers.

Cet amendement permettra donc d’inciter les acquéreurs à stériliser leur animal de compagnie, afin de limiter leur reproduction, et les sensibiliser aux enjeux environnementaux.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion