⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Projet de loi de finances rectificative pour 2017 — Texte n° 384

Amendement N° 351 (Adopté)

Publié le 4 décembre 2017 par : M. Giraud, Mme Cariou, M. Pellois.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

I. – À la première phrase du deuxième alinéa de l'article 1398 A du code général des impôts, les mots : « vingt-deux » sont remplacés par les mots : « vingt-cinq ».

II. – Le I s'applique à compter des impositions dues au titre de 2018.

III. – La perte de recettes pour l'État est compensée à due concurrence par l'institution d'une taxe additionnelle aux droits visés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts.

Exposé sommaire :

Le présent amendement a pour objet de proroger le dégrèvement temporaire de la cotisation de taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) en faveur des parcelles dans le périmètre d'une association foncière pastorale, prévu à l'article 1398 A du code général des impôts qui arrive à échéance le 31 décembre 2017.

Les associations foncières pastorales permettent de constituer, à partir de parcelles morcelées, des unités pastorales.

Elles contribuent, par le pâturage des troupeaux, à la lutte contre les risques naturels (avalanches, coulées de boue, incendies).

Elles favorisent également la mise en valeur de ces espaces, le maintien de l'agriculture, qui combiné à d'autres activités, contribue au développement de l'économie et des emplois.

Le présent amendement propose de reconduire pour trois ans ce dégrèvement de TFPNB qui contribue au maintien du pastoralisme.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion