⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Lutte contre les inégalités mondiales — Texte n° 3887

Amendement N° 49 (Rejeté)

Publié le 12 février 2021 par : Mme Genetet, Mme Clapot, Mme Lakrafi, M. Barbier, M. Di Pompeo, Mme Cazebonne, Mme Krimi, Mme Le Peih.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 3887

Article 6 (consulter les débats)

Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« II. – L’État augmentera significativement son effort de développement quantitatif et qualitatif du volontariat au travers des dispositifs de volontariats internationaux. Il renforcera en particulier le cadre de la mobilité croisée et des volontariats réciproques, favorisera le développement d’opportunités d’engagement à l’international et réaffirmera les principes de qualité du volontariat en prévenant les dérives comme le volontourisme. »

Exposé sommaire :

Cet amendement vise à consacrer l’objectif d’augmenter significativement les contributions de l’État aux programmes de volontariat international. Ces fonds additionnels permettront de développer les dispositifs et de faire grossir le volume de volontaires mobilisés via le MEAE et l’ASC.

La poursuite d’un tel objectif concoure également à répondre à la demande croissante de nos concitoyens de s’engager dans des projets de volontariat à l’international. Or, cette demande est de plus en plus comblée par des missions de « volontourisme », des séjours courts alliant volontariat et tourisme, qui sont parfois l’objet de dérives, allant de la tromperie des volontaires à des situations de traite des êtres humains. Il convient donc pour l’État de contrer ce phénomène par une approche plus ambitieuse et plus opérationnelle, conformément à l’esprit du présent texte.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion