⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Lutte contre le dérèglement climatique — Texte n° 3995

Amendement N° 5279 (Irrecevable)

Publié le 25 mars 2021 par : Mme Kéclard-Mondésir, M. Brotherson, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Chassaigne, M. Dharréville, M. Dufrègne, Mme Faucillon, M. Jumel, Mme Lebon, M. Lecoq, M. Peu, M. Nilor, M. Fabien Roussel, M. Serville, M. Wulfranc.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 3995

Après l'article 75

Dans un délai d’un an à compter de la promulgation de la présente loi, le gouvernement remet au Parlement un rapport sur la prolifération des sargasses sur les côtes de Martinique et de Guadeloupe, mettant l’accent sur les causes et les conséquences de ce phénomène mais aussi sur la possibilité de requalifier cette prolifération en tant que catastrophe naturelle.

Exposé sommaire :

La prolifération des sargasses sur les côtes de Martinique et de Guadeloupe est un phénomène récurrent et qui augmente en intensité depuis une décennie. En plus des désagréments, parfois majeurs, posés par l’occupation physique des côtes par ces algues, leur décomposition entraine des nuisances majeures et des effets nocifs du fait de l’émission de gaz. Le sulfure d’hydrogène produit par la décomposition des sargasses peut en effet entrainer des irritations des yeux mais aussi porter atteinte aux voies respiratoires. Si les causes exactes de cette prolifération ne sont pas aujourd’hui certaines, la déforestation ainsi que l’usage de nitrates, particulièrement au Brésil, sont des pistes privilégiées.

Il est important de mieux informer cette situation et de réfléchir à la qualification de catastrophe naturelle des épisodes de prolifération et d’échouage des sargasses quand on voit les conséquences du la population de ces événements. Les différents plans adoptés ont permis une meilleure prévention et des nettoyages plus rapides mais cela parait toujours insuffisant et, surtout, ne permet par une meilleure prise en compte et en charge des personnes dont l’activité ou la santé sont affectées.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion