⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Lutte contre le dérèglement climatique — Texte n° 3995

Amendement N° 5377 (Irrecevable)

Publié le 25 mars 2021 par : Mme Lebon, M. Chassaigne, M. Wulfranc, M. Brotherson, M. Bruneel, Mme Buffet, M. Dharréville, M. Dufrègne, Mme Faucillon, M. Jumel, Mme Kéclard-Mondésir, M. Lecoq, M. Nilor, M. Peu, M. Fabien Roussel, M. Serville.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Texte de loi N° 3995

Après l'article 75

Dans un délai de six mois à compter de la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remet au Parlement un rapport dressant, d’une part, le bilan des initiatives de la France en matière de lutte contre les pollutions d’origine tellurique des mers et des océans et présentant, d’autre part, les mesures qu’elle compte promouvoir notamment dans le cadre de la stratégie nationale pour la mer et le littoral.

Exposé sommaire :

Il s’agit d’un amendement de repli. Il serait en effet inconcevable qu’un texte visant à lutter contre le dérèglement climatique et à en renforcer la résilience contre les effets de ce phénomène n’aborde pas la question des pollutions d’origine tellurique des mers et des océans.

Deuxième puissance maritime mondiale, la France a une responsabilité particulière dans la lutte contre ces contaminations qui représentent 80% des pollutions marines à l’échelle mondiale.

Rappelons encore que les mers et les océans représentent 71 % de notre planète et comptent pour 99 % de la biosphère, qu’ils produisent la moitié de l'oxygène que nous respirons et que leur rôle dans la régulation du climat n’est plus à démontrer.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion