État au service d'une société de confiance — Texte n° 575

Amendement N° 864 (Rejeté)

Publié le 23 janvier 2018 par : Mme Rubin, Mme Autain, M. Bernalicis, M. Coquerel, M. Corbière, Mme Fiat, M. Lachaud, M. Larive, M. Mélenchon, Mme Obono, Mme Panot, M. Prud'homme, M. Quatennens, M. Ratenon, Mme Ressiguier, M. Ruffin, Mme Taurine.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Le code électoral est ainsi modifié :

1° Au premier alinéa de l'article L. 11, les mots: « sur leur demande » sont remplacés par les mots : « d'office ».

2° L'article L. 11.1 est abrogé.

Exposé sommaire :

Aux dernières élections législatives, à peine plus de 35 % des moins des 18-35 ans se sont rendus aux urnes. Cette abstention record s'explique bien entendu par des motifs volontaires, tenant à une configuration politique particulière et un mode de scrutin que le Monde ne nous envie pas.

Mais l'abstention s'explique aussi par des raisons matérielles, notamment pour ce que les sociologues nomment la “mal-inscription” : trois millions de Français déménagent chaque année, pour seulement un électeur sur cinq se réinscrivant dans sa nouvelle commune. Se réinscrire sur les listes électorales de sa commune d'arrivée n'est pas ce à quoi on pense le plus souvent si cette installation a lieu hors échéance électorale.

Pour simplifier ces démarches et pour faire en sorte que nul ne soit écarté du vote pour des raisons administratives, cet amendement vise à mettre en place l'automaticité de l'inscription sur les listes électorales.

1 commentaire :

Le 27/01/2020 à 15:49, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Ils ne vont pas voter car ils savent que leur vote ne correspond à rien. On leur demande d'être des moutons anonymes, ce qu'ils refusent évidemment. C'est quoi la finalité du vote ? Macron ou le RN. Les idées ? Il n'y en a pas. Et en plus, si Macron passe, Philippe dira qu'ils ont voté expressément pour la réforme des retraites et pour la PMA pour les femmes seules, il paraît que c'était inscrit dans son programme qu'ils n'ont pas lu...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion