⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire — Texte n° 627

Amendement N° CE218 (Non soutenu)

(11 amendements identiques : CE286 CE1021 CE759 CE549 CE1318 CE1327 CE410 CE296 CE156 CE347 CE102 )

Publié le 16 avril 2018 par : M. Cattin.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À l'alinéa 27, supprimer les mots :

« qu'il a lui-même acquis auprès d'un producteur ».

Exposé sommaire :

En cas de revente de produits agricole ou alimentaires par l'acheteur, le contrat de vente fera désormais référence aux nouveaux indicateurs institués par ce même article.

Cela résulte d'un principe émanant des EGAlim : la notion de contrat en cascade. Toutefois, une imprécision du texte conduit à limiter ne serait-ce que la référence aux indicateurs, au premier contrat de revente.

Cet amendement rectifie la rédaction et permet de préciser que ces indicateurs circuleront en toute transparence d'un bout à l'autre de la chaine des contrats.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion