Projet de loi N° 846 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique

Amendement N° CE1059 (Non soutenu)

Déposé le 14 mai 2018 par : M. Schellenberger, Mme Valérie Boyer, M. Cattin, M. Hetzel, Mme Kuster, M. Reda, M. Saddier, M. Straumann, Mme Valentin.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Supprimer les alinéas 60 à 64.

Exposé sommaire :

L'article 25 de ce texte propose de fixer un seuil de 15 000 logements en dessous duquel les bailleurs sociaux seraient tenus de se regrouper pour poursuivre leur activité.

Alors que, comme le souligne l'étude d'impact, le nombre moyen de logements gérés par organisme est aujourd'hui de 5 621, une telle disposition, en imposant uniformément un seuil fixé à 15 000, va considérablement bouleverser le paysage des bailleurs sociaux et parfois briser inutilement un équilibre pourtant viable.

Le présent amendement vise ainsi à supprimer l'instauration d'un tel seuil.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion