Équilibre dans le secteur agricole et alimentaire — Texte n° 902

Amendement N° 145 (Tombe)

Publié le 21 mai 2018 par : M. Nury, Mme Louwagie, M. Pierre-Henri Dumont, M. Straumann, Mme Brenier, M. Dive, M. Vialay, M. Hetzel, M. Bazin, Mme Trastour-Isnart, M. Rémi Delatte, M. Leclerc.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Compléter l'alinéa 7 par les mots :

« en redéfinissant la notion de prix abusivement bas au regard notamment d'indicateurs de coût de production en agriculture. »

Exposé sommaire :

Cet amendement a pour objectif de faire préciser au gouvernement la notion de « prix de cession abusivement bas ».

Cette notion ne sera applicable que si elle comprend des indicateurs de référence précis et concrets.

Il est nécessaire que les coûts de production se trouvent accolés à cette notion afin de déterminer le seuil d'un prix abusivement bas.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion